Où achat cialis sans ordonnance et acheter viagra en France.

Microsoft word - le petit spinoziste 9.doc

Éditeur responsable : J.G. Boulard, 12, rue Taienne, 6250 Presles ÉDITORIAL
Par les temps qui courent, les sujets de préoccupa- certains auteurs « absurdité du monde et de la destinée tion ne font pas défaut et les éditorialistes de tout poil humaine qui ne semble justifiée par rien »). D’une certaine manière, voyez-vous, cela peut À croire que le trou dans la couche d’ozone a créé néanmoins paraître rassurant : on peut toujours espérer un immense courant d’air dont l’effet immédiat a été de qu’un chouïa de bon sens ou de conscience retrouvée disperser dans les galaxies tout ce que l’humanité avait ramèneront la folie humaine à des proportions accep- gagné de bon sens au fil des siècles… tables. J’ai craint un moment que ce soit, comme chez les bambins cassant leur jouet, un caprice d’enfant-dieu À moins que ce soit le résultat d’un basculement du qui crève notre ballon rond et, d’un coup de pied rageur, pôle magnétique, dû à la fonte des glaciers de l’Arctique, envoie ce qui en reste dinguer au pied de la haie pour qui fasse vaciller ce qui restait de raison… comme il l’oublier parmi les chiendents et sous les feuilles mortes, perturbe le cheminement millénaire des oiseaux migra- à côté des trompettes-de-la-mort et autres bolets diabo- Ou encore – car tout cela pourrait bien être cumula- Si… si… je l’ai vraiment pensé, surtout quand un tif – c’est peut-être aussi une conséquence inattendue personnage bien en vue qu’on appelle « monseigneur » des facéties du fameux enfant terrible d’Éole, El Niño, (bien qu’il ne soit pas du tout « notre » et encore moins qui, en perturbant les courants marins, fait monter la « seigneur ») a parlé de justice immanente à propos du fièvre dans les régions boréales tandis que les régions sida… Je me suis dit qu’aucun « grand architecte » ne tropicales vont revoir la neige du Kilimandjaro descendre pouvait commettre de pareilles erreurs de calcul, vers la vallée de l’Omo où, en retrouvant les temps pa- qu’aucune « providence » ne pouvait se méprendre à un léolithiques, on reverra pousser un poil d’hiver au der- tel point … qu’il fallait être un abominable Folamour pour en arriver à de telles inconséquences… Brrr ! Ça fait froid J’ai entendu dire aussi que l’autre grand courant dans le dos d’imaginer une alliance entre Jéhovah, Allah, d’air, le flux stratosphérique dont la puissance tantôt Odin, contre le pauvre Vishnou… Belzébuth, Satan et poussait dans le dos les bombardiers stratégiques, tantôt Lucifer contre Prométhée… Et pourtant ! les freinait jusqu’à les contraindre à faire du « sur J. Boulard
place »… ce grand courant donc semblait aujourd’hui s’être livré aux caprices d’une puissance inconnue, in- Ce mois d'octobre comprend 5 vendredis, 5 samedis et 5 soupçonnée, dont on ne peut encore prévoir les effets dimanches (5 Weekends) Vous allez me dire et après ! précis mais dont on sait déjà qu’ils seront si boulever- Eh bien sachez que ceci ne se produit que tous les 823 sants qu’il faudra ajouter des barreaux à l’échelle de ans ! Presque six milliards de personnes assistent à cela, Richter et revoir complètement les lois de la pesanteur… par contre vous faites partie du peu qui le savent ! exit Newton, exit la gravitation universelle, exit la pomme, ce sera le règne des pépins. Bref, la Terre a perdu la boule ! Ça ne tourne plus Si vous souhaitez vous exprimer sur l’actualité ou rond, et toutes ces folies perturbent les hommes… à répondre à nos articles, n’hésitez pas : moins que ce ne soit, en sens inverse, la folie des julesboulard@hotmail.com
hommes qui conduise le monde à l’absurde (cf. chez QUESTIONNEMENT
Ils prétendaient parler « au nom de… » De qui ? Et Aujourd’hui, il en va toujours de même. PRIS LA MAIN DANS LA POCHE !
L’épiscopat polonais ne vient-il pas d’annoncer que Les siècles – vingt ! – en avaient cimenté l’édifice à tous ceux qui, parmi les scientifiques, approuveront la grand renfort de « douceur évangélique », de charité, de pratique de la fécondation in vitro seront excommuniés ! paraboles onctueuses, de métaphores ovines et pasto- Comment peut-on imaginer, et moins encore accep- rales. Qui plus est, l’ignorance, la crédulité, ter que des personnes dont le seul titre( ?) est d’avoir l’engourdissement intellectuel des peuples avait rendu préféré l’étude de la théologie à celle des sciences ou du ces derniers totalement vulnérables. Et, cerise sur le droit, des personnes qui ne peuvent prétendre à aucune gâteau… si l’on peut dire… le mirage d’une justice éter- représentation populaire démocratique, et qui n’ont nelle au-delà des « nécessités » terrestres, d’une souf- d’autre aval qu’un sacrement d’ordination par le truche- france rédemptrice et d’une félicité céleste, avait donné à ment duquel « LA » vérité serait devenue leur apanage… ceux qui s’arrogeaient le droit de parler au nom de puissent s’arroger le droit de juger, d’imposer une morale l’Esprit, une autorité absolue sur les rois, les princes à leur façon et, au nom de celle-ci, dénoncer l’erreur (c’était leur affaire) et aussi sur le commun des mortels (c’est notre affaire !), à commencer par les plus humbles, Je cite cette dernière information en date parce qu’elle me semble fort importante pour la compréhension « Malheur à ceux par qui le scandale arrive ! » Je d’une culpabilité particulière dans les nombreux cas de voudrais que, sur un point au moins, ils ne se soient pas ces abuseurs. Leur nature comme leur nombre montrent trompés : qu’il y ait un jour un grand juge qui mette cer- bien qu’il ne s’agit pas simplement de perversion, de tains à sa droite et d’autres à gauche… déviance liées aux problèmes psychologiques ou physio- C’est un fait : une institution, dit-on parfois, n’est pas logiques d’un individu en particulier auquel on pourrait vraiment mauvaise par elle-même (quoique l’exemple de reprocher de ne pas avoir eu assez de volonté, de clair- l’Inquisition semble dire le contraire), ce sont les hommes voyance, de libre-arbitre pour lutter contre des pulsions, qui la composent qui choisissent entre le bien et le mal. et de les juguler ainsi que le font spontanément la plupart Assurément, on peut penser que la perversité est dans les hommes plutôt que dans la société. Mais, quand la Sans rien retirer à la gravité de l’acte individuel, société ou les institutions donnent à ces hommes une sans en minimiser l’abomination au regard des consé- autorité, un pouvoir, et des moyens exceptionnels, quand quences psychiques terribles dont les victimes ne se en plus elles leur donnent un crédit, une légitimité, une libèrent jamais, je suis persuadé qu’il faut aller au-delà – sorte d’infaillibilité qui les préservent de la critique dé- crainte de se poser une question trop peu !- et voir dans nonciatrice et, a fortiori, de tout jugement, je dis alors que l’abondance des faits de pédophilie dans la société ec- ces gens-là sont doublement responsables et que leur clésiastique une propension inévitable. sacro-sainte institution porte également la responsabilité d’une complicité, au minimum par son silence, au plus Spinoza – dont nous cherchons modestement à ho- vrai par un autre ponce-pilatisme, coupable tout autant norer la mémoire et la clairvoyance dans ces petits opus- cules – considérait que nos décisions se prennent bien loin de notre conscience et que, bien souvent, notre De jour en jour, les plaintes contre des religieux volonté n’est que l’effort d’accomplissement d’une né- coupables d’abus sexuels sur des enfants se font de plus cessité qui échappe à notre contrôle. Selon lui, « un en plus nombreuses ; s’il peut y avoir prescription au comportement n’est jamais délibéré, il est toujours le regard du droit, il n’y a pas prescription au regard de la résultat d’enchaînements ou de causes qui échappent à mémoire ni de la souffrance morale. Le terme « abuser » porte ici une accusation d’une force énorme ; toute la panoplie de la perversion de l’esprit s’y retrouve : abus Très souvent, les gourous des sectes diverses, font de confiance, mensonge et duperie, chantage et me- de l’acte sexuel une sorte de rituel d’initiation, la matéria- naces, hypocrisie, etc., tout ce machiavélisme psycholo- lisation d’un pouvoir, la transmission d’une force occulte, gique s’est mis en place sous des structures qui ont été en plus de la satisfaction d’un besoin ou l’exercice d’une elles-mêmes celles par lesquelles l’autorité de la religion domination. Je ne suis pas loin de penser qu’ici nous sommes en face de situations analogues : persuadés, pénétrés de leur mission ( ?), investis – ou croyant l’être Il y a peu encore, des villages entiers tremblaient – d’une autorité mystique, autant par leur formation sous l’autorité d’un desservant de paroisse, comme sous scolaire et psychologique que par le crédit millénaire que celle d’un imam, quand ils ne les vénéraient pas. Il n’était leur accorde la crédulité populaire, convaincus d’une pas question de mettre en doute la parole de ceux qui se aura et d’une impunité (même si elle est liée plus à la réclamaient d’un pouvoir surnaturel, et moins encore de peur chez les victimes qu’à la nature d’une fonction), ces mettre en cause la vertu de leurs actes. êtres-là se complaisent dans des actions où se rejoignent une perversion personnelle et une sorte de déterminisme (C’est vrai j’ai entendu mon ficus avoir un orgasme Pour faire un enfant à une femme, ce n'est pas la peine Pourquoi aussi souvent des garçons ? Peut-être fait- de recommencer sans arrêt. Il faut s'y prendre au bon il se poser encore une question en plus qui ferait remon- ter à la misogynie de l’apôtre Paul, au concile de Nicée, à Quand on se reproduit en faisant exactement la même la tradition machiste de l’institution, et à la question du Toutes les neuf minutes, une femme est violée. Heureu- Mais je crains encore que nous n’explorions ici que sement ce, n'est pas la même à chaque fois. La queue du poisson n'a rien à voir avec la reproduction. JoB
Le père Fouettard est un vieux pédophile sadomaso. Le Viagra se présente comme un cachet bleu couleur SOURIONS AUSSI
Quand on fait un enfant après avoir pris du Viagra, il n'y a heureusement aucune chance qu'il soit bleu. Merci à tous les amis et correspondants qui ont le Normalement l’accouchement d’une femme dure neuf souci de ma bonne humeur. Ils me permettront de trans- crire ici quelques passages de la fantaisie qu’ils livrent Quand l'enfant naît, il pousse un grand cri, comme Tar- généreusement, et même abondamment… dans ma (Et il se balance avec son cordon ! ) Le cordon ombilical sert au bébé à se cramponner. L'embryon est sensible à la musique et il est même Un homme accablé de problèmes s'apprête à se Il a accroché une corde à une branche d'arbre, est monté sur un tabouret, a déjà passé sa tête dans le nœud coulant, et va sauter lorsqu'un brave curé qui passait par OS CONFERENCES
Arrêtez, arrêtez ! Ne faites pas ça mon fils ! Mercredi 15 septembre. La généalogie – Science et
Songez que Dieu nous a donné la vie ! Quels passion. Par M. Georges WARMONT
que soient vos soucis et vos peines, vous trou- verez force et réconfort dans les Saintes Écri- Ingénieur industriel (chimiste) de forma- tures. Tenez, je vous donne ma Bible, ouvrez- tion il a, pendant sa carrière voyagé à travers la à n'importe quelle page, et suivez les sages le monde : Iran, Liban, Egypte, Dubaï, Turquie, . ainsi que dans divers pays moins exotiques Le curé s'éloigne. L'homme prend la Bible, l'ouvre en Europe.Prépensionné depuis 9 ans, il passe ses (rares) loisirs à bricoler, jogger, faire du vélo, sortir le chien et, bien sûr, à voyager dans le temps grâce à la généalogie. . LE SOTTISIER DU BAC - VISIONS DE LA SEXUALITE
Affilié à GéniWal depuis 5 ans, il anime régulièrement un atelier de paléographie. II La fécondation est la rencontre de l'ovule et du superma- tente aussi, vaille que vaille, de gérer les en- codages des actes d'Etat-civil de Gerpinnes . (C’est celui avec un S sur le corps…) Les femmes produisent des œufs, mais pas du tout N’est-ce pas le souci d’affirmer sa personnalité, d’exister et d’être reconnu pour soi-même, affranchi des (Et elles pondent mais pas de vrais œufs…) dogmes et de tout esclavage, qui pousse chacun à la Les spermatozoïdes sont des cellules armées de fouets. reconnaissance de ses propres racines ? Et la généalo- Chaque mois, les filles ont leurs mensurations. gie n’est-elle pas un des premiers moyens de cette con- Les adolescents ont souvent des boutons d’haquenée naissance ? S’y intéresser c’est aller à la rencontre de Henri IV avait du succès avec les femmes, mais il évitait ses ancêtres, et donc d’une partie de soi… les préliminaires car il sentait l'ail. L’humanisme laïque ne peut rester indifférent à Les relations sexuelles ne produisent pas de pollution. Si le « droit du sol » est une prétention inadmis- (Et l’érection c’est du développement durable !!! ) sible, eu égard aux abus et autres boucheries héroïques Même les plantes éprouvent du plaisir au moment de se qu’il entraîne, la recherche de ses propres racines pro- cède, par contre, d’un droit et d’une curiosité légitimes, bien utiles à quiconque cherche à cerner au mieux son bien identifiés. Ce n’est pas vraiment le cas en La voie royale de ces investigations est sans Si l’on ne s’aventure pas à parler de science,
peut-on alors, approcher la philosophie ? Question sans
Mais cette démarche intellectuelle est aussi réponse proprement dite là aussi. Les philosophies sont bien autre chose : une incessante leçon de patience et des réponses choisies aux grandes questions métaphy- une rencontre avec le passé, l’histoire des gens simples siques et leurs systèmes tentent de construire des « sa- dont les existences cumulées nous ont faits ce que nous gesses » appropriées. On trouve dans le vocabulaire du Feng Shui, des termes comme « harmonie », « équi- libre », « mesure » et aussi – je devrais dire « surtout » - M. Warmont s’est exprimé avec beaucoup de chaleur et d’humour devant un public plutôt restreint. La L’inquiétude nous saisit lorsque, auprès recherche, le travail dont il nous a parlé, semble devenir d’esprits vulnérables, on s’aperçoit que le symbole n’est très rapidement une passion accordée à la curiosité de plus envisagé comme l’expression d’un langage concep- chacun. C’est, en réalité, une triple curiosité. tuel, mais qu’il est ressenti une sorte de force supra Il y a d’abord celle de connaître ses propres ra- humaine, dictant, selon ses caprices, le destin de cines, et donc son identité. Il y a ensuite celle d’aller à la l’individu… Nous sommes alors comme des enfants qui découverte d’un grand nombre de personnages, qui ont s’inventent un monde paranormal puis… sont convaincus assumé un « vécu », chargé de sens, d’aventures, mais de leur existence… Et pourtant, Mme Boriani s’est dé- qui glissent inexorablement vers l’oubli. Il y a, enfin cette fendue d’associer le Feng Shui aux religions… curiosité « technique » qui s’apparente à la quête de Je préfère – et de loin – le mot « art ». Que ce l’historien dont on sait fort bien que la pertinence est soit, comme les arts, un cheminement particulier vers la directement proportionnelle à la qualité de la méthode connaissance ; que ce soit, comme l’architecture, une utilisée. Et le vertige vient bientôt devant la multitude qui recherche d’équilibre, une façon d’apprivoiser des forces se lève, surgit du passé… pour nous rappeler, s’il le parfois mal connues, que ce soit, comme dans les autres fallait, que notre temps, notre rôle, notre place sont bien expressions artistiques, la postulation de rejoindre un accord parfait entre les volumes, les masses, les lignes, JoB
les couleurs, les sons… et les goûts, la sensibilité des humains (avec une large part de subjectivité), je le crois Mercredi 27 octobre – A la découverte du Feng Shui.
Par Mme Adèle Boriani.
Mais je ne veux pas adorer le veau d’or que j’ai fabriqué. Il ne faut pas que la discipline prenne le pas sur ma volonté. Cela reste une affaire d’hommes, de pensée, questions que nous posions au verso du carton de langage. Et, finalement, ce qui compte, c’est d’invitation… Et que plusieurs d’entre nous continuent à l’interpellation, la recherche, le cheminement, bien plus se poser à l’issue de la conférence. que les réponses que l’on pourrait y donner. Car, en « Une bonne part des éléments mystérieux de métaphysique, soyons modestes, de réponse, il n’y en a la vie a été, au fil du temps, récupérée par ceux qui ont voulu faire du spirituel un fonds de commerce… N’est-ce Merci au Centre Culturel de Farciennes qui pas faire œuvre de philosophe – et de laïc – de nous a si bien accueillis. Et au Cal Charleroi, associé. s’inquiéter de l’importance à donner aux forces confuses, mal connues ou injustement niées, qui participent aux JoB
phénomènes naturels ? N’est-ce pas légitime de cher- cher à appréhender la place de l’humain parmi cet en- semble d’éléments qui échappent à nos sens engourdis et qui, de ce fait, poussent notre raison vers le doute ? » Il est bon, parfois, de flâner sur le « Web ». Mme Boriani a eu l’occasion d’exprimer ses Je vous invite à le faire, de temps en temps, et convictions et son savoir devant une assemblée nom- notamment en sollicitant Google, ou un autre serveur, breuse au Centre Culturel de Farciennes. Les références pour une excursion sur le site du CAL Charleroi. au savoir chinois, vieux de 4500 ans environ - malgré Vous y trouverez bien des raisons d’admiration, tout le respect que l’on accorde à ces philosophies an- tant en ce qui concerne le nombre des activités que le ciennes - ne permettent pas d’expliquer vraiment ce qui, Centre met sur pied, que leurs variété et leur qualité. tantôt, affirme se définir comme une science ( ?), comme C’est réconfortant, entre autres choses, de savoir que la une philosophie ( ?), et encore comme un art ( ?). pensée laïque s’exprime ainsi très largement, et se dif- Chacun de ces termes interpelle ce qu’il y a de fuse de même. Mais c’est aussi très encourageant car, là rationaliste en nous. Lorsque l’on prétend mettre en mieux qu’ailleurs, on peut percevoir le bel « unani- évidence des phénomènes liés par une relation de cause misme » par lequel le sentiment d’être associé à un à effet, la curiosité interroge et le doute « méthodique » mouvement dynamique, à un idéal, tient chaudement au ne s’apaise qu’à partir du moment où, par cœur notre propre activité, hélas trop souvent chétive ou l’expérimentation, par exemple, les phénomènes sont

Source: http://www.patricklefevre.be/spinoziste/le_petit_spinoziste_10.pdf

Royal free hospital shared care guidelines

Shared Care Guideline TACROLIMUS (Prograf , Adoport , Tacni , Vivadex , Advagraf ) in Renal Transplants Prepared by Caroline Ashley, Lead Renal Pharmacist, Royal Free Hospital, In agreement with NHS North Central London (Camden Borough), July 2011, review June 2013. SHARED CARE CRITERIA Patients will have been stabilised, receiving a therapeutic dose of a specified

No job name

Research Fate of Estrogens in a Municipal concentrations for fish ( 5 - 9 ). Ozonation, UV-radiation,membrane filtration, and activated carbon adsorption are Sewage Treatment Plant potential treatments that might improve the effectiveness ofestrogen removal in a STP ( 4 , 5 , 10 - 15 ). However, imple-mentation of these techniques would increase the cost ofwastewater treatment. Alterna

Copyright © 2010-2014 Pdf Medic Finder